Suivez nous sur :

Blog
2020 : L’avenir du e-commerce dans la mode et la beauté

Que réserve l’avenir pour l’e-commerce ? C’est la question que les marques doivent se poser si elles veulent garder une longueur d’avance sur leurs concurrents.

Dans cette lutte pour la survie, l’important est la capacité d’adaptation de la marque. Sa capacité à adopter les nouvelles tendances et technologies pour continuer à répondre aux besoins changeants de ses clients.

C’est plus vrai que jamais pour les marques de mode et de beauté : les produits du secteur de la mode restent la catégorie principale des ventes en ligne à travers le monde, et les chiffres continuent d’augmenter.

Pour vous démarquer de vos concurrents, penchez-vous avec nous sur cinq tendances qui façonneront l’avenir de l’e-commerce ces prochaines années.

5 tendances qui façonneront l’avenir du e-commerce

La réalité augmentée

Comment m’ira cette robe ? Cette couleur de rouge à lèvres est-elle assortie à mon teint ? Les questions de ce genre peuvent être des obstacles pour la vente en ligne. Mais imaginez pouvoir proposer à vos clients d’essayer virtuellement vos produits…

C’est l’objet de la réalité augmentée, qui donne la possibilité de créer un nouveau type d’expérience pour les clients.

Des applications comme le Dressing Room de Gap permettent aux utilisateurs d’interagir avec des produits en 3D et en haute résolution, et de visualiser comment les vêtements leur vont sous tous les angles, d’après la forme et la taille de leur corps.

De même, la reconnaissance faciale – la même technologie qui vous ajoute des couronnes de fleurs virtuelles ou des oreilles de chien sur Instagram – peut être utilisée pour faire essayer certains produits comme le maquillage ou les lunettes.

Le géant des cosmétiques Sephora se penche sur le sujet de la réalité augmentée depuis déjà plusieurs années. Son application « Virtual Artist » utilise la technologie de « mapping » du visage pour permettre aux utilisateurs d’essayer des milliers de produits. Les utilisateurs peuvent également suivre des tutoriels de beauté, avec chaque étape animée directement sur leur visage.

Ces applications ne sont pas seulement idéales pour les consommateurs : elles sont aussi des mines d’informations pour les marques. L’application de réalité augmentée de Smashbox Cosmetics, créée en partenariat avec ModiFace, permet d’essayer du maquillage et utilise l’oculométrie pour déterminer quels produits et couleurs attirent le plus les consommateurs, fournissant ainsi des informations précieuses sur les tendances et la popularité des produits.

La réalité augmentée est une technologie encore relativement coûteuse et complexe. Mais à mesure que les techniques de numérisation 3D et de photogrammétrie évoluent, numériser des produits deviendra de plus en plus rapide et abordable.

Et la numérisation 3D d’objets fluides comme le tissu est amenée à se sophistiquer davantage, permettant d’obtenir des vêtements virtuels encore plus réalistes.

La recherche vocale

Au départ, la recherche vocale était une originalité. Il arrivait de s’enquérir de la météo ou du sens de la vie auprès de Siri, mais pas plus. C’est aujourd’hui une affaire sérieuse.

Sérieuse à quel point ? D’après Comscore, 50 % des recherches effectuées seront des recherches vocales d’ici 2020.

En plus des smartphones, les assistants vocaux sont également présents dans les enceintes connectées (comme Amazon Echo et Google Home), les télévisions, les montres intelligentes et les capteurs d’activité. Amazon propose même un outil activé vocalement pour prendre des photos et choisir des tenues.

Les consommateurs utilisent de plus en plus la technologie vocale pour faire des achats.

Une étude de 2017 par Walker Sands a révélé que près d’un quart des consommateurs sondés possédaient un outil à commande vocale, et qu’une personne sur cinq l’avait utilisé pour effectuer un achat.

Cela représente de nouvelles opportunités et de nouveaux défis pour les détaillants d’e-commerce.

L’optimisation des moteurs de recherche est déjà considérée comme indispensable pour réussir son commerce en ligne ; à présent, l’optimisation de la recherche vocale le sera aussi.

Cela implique par exemple d’anticiper les questions dans la langue natale de l’utilisateur et de structurer le contenu web en conséquence. Ou prendre en compte un plus grand nombre de mots-clés, pour suivre précisément chaque étape de la recherche en ligne des utilisateurs au cours de leurs achats.

La personnalisation

Un des plus grands défis de la vente en ligne est de parvenir à créer une expérience utilisateur personnalisée malgré l’absence de contact humain. Les recommandations de produits basées sur les préférences et les achats passés des utilisateurs sont le moyen le plus courant pour y parvenir, mais on peut d’ores et déjà s’attendre à de nouvelles avancées qui vont changer la donne.

Par exemple, la personnalisation des résultats en fonction des mensurations de l’utilisateur, comme le propose l’appli Fits Me de Rakuten. Cette solution virtuelle permet aux clients de parcourir uniquement les articles correspondant à leur morphologie et de visualiser comment chaque vêtement sera porté selon les données corporelles renseignées.

Ce type de personnalisation facilite non seulement les problèmes de conversion de tailles, mais il réduit aussi le nombre de retours. D’après Rakuten, MUD Jeans enregistre 38,8 % de retours en moins de la part des clients qui utilisent le système Fits Me.

Simplified design

L’avenir n’est pas seulement fait de complexité technologique. En fait, une tendance grandissante du commerce en ligne consiste à épurer l’interface virtuelle : à créer un espace de présentation si simple que le produit est replacé au cœur de l’expérience, sans stimulations annexes venant distraire le consommateur de sa recherche.

Cette tendance est surnommée « brutaliste » (oui, d’après le style architectural) : un retour à des interfaces moins sophistiquées, comme aux premiers temps d’Internet.

Pourquoi cette tendance est-elle importante ? Parce que le design a une influence énorme sur la représentation de la marque en ligne et sur la manière dont les clients interagissent avec elle. Repenser l’apparence et le fonctionnement de sa boutique en ligne permet de proposer de nouvelles expériences aux utilisateurs.

Le site Internet Yeezy est conçu selon un style brutaliste. Vous vous trouvez immédiatement face à une grille de produits présentés sur un fond blanc, avec un minimum de texte, écrit dans une police basique. Le processus d’achat est extrêmement simple, sans publicités ni recommandations.

YeezyWebsite-future-of-ecommercePhoto Credit: yeezysupply.com

Bien qu’il s’agisse d’une des plus prestigieuses maisons de couture sur le marché, le site de Balenciaga a également choisi une approche brutaliste. Cette esthétique se reflète à travers la présence de la marque sur les réseaux sociaux, créant une cohésion et contribuant à son image avant-gardiste.

Men Spring Summer 18 @sophie_delaporte

A post shared by Balenciaga (@balenciaga) on

Le point à retenir de cette tendance de design est qu’il est important pour les marques de comprendre leur marché-cible, et d’utiliser le design de leur boutique virtuelle pour influencer l’expérience de l’utilisateur lorsqu’il effectue ses achats. Selon votre marque, cela peut simplement signifier créer un cadre luxueux et scintillant ; ou alors, choisir une direction totalement opposée et inattendue. Les possibilités de design étant en constante évolution, tenez-vous au courant et choisissez les mieux adaptés à votre marque.

Le shopping sur les réseaux sociaux

Le shopping via les réseaux sociaux existe déjà, mais il est loin d’être répandu. Les plateformes sociales cherchent encore les meilleurs moyens pour intégrer des possibilités d’achat de manière harmonieuse. À mesure que cette fonctionnalité évoluera, les réseaux sociaux deviendront un outil de vente encore plus présent sur le marché de l’e-commerce.

La fonctionnalité de Pinterest « Shop the Look » permet aux utilisateurs d’identifier facilement les articles pouvant être achetés sur des photos et d’en faire l’acquisition sans quitter l’application. Pour le moment, cette fonctionnalité n’est disponible qu’aux États-Unis et seulement pour un nombre limité de vendeurs, mais son expansion n’est qu’une question de temps.

Le shopping sur Instagram va aussi se développer exponentiellement. Avec plus de 500 millions d’utilisateurs actifs chaque jour, la plateforme représente un potentiel énorme pour le commerce en ligne. Et si la fonctionnalité « shopping » existait depuis un certain temps de manière limitée, ce n’est que depuis 2018 que les publications avec lien intégré pour l’achat sont devenues accessibles aux commerces dans 44 pays.

Victoria’s Secret est une des marques qui mise sur le shopping via les réseaux sociaux, et elle utilise des publications avec lien intégré pour l’achat sur Instagram pour générer des ventes via l’application.

 

future-of-ecommerce

 

Photo: Victoria’s Secret

Attendez-vous à une démocratisation du shopping sur les réseaux sociaux ces prochaines années. De plus en plus de marques utiliseront des plateformes comme Pinterest et Instagram pour présenter leurs produits, et de plus en plus d’influenceurs (macros et micros) donneront la possibilité aux utilisateurs d’acheter les tenues portées sur leurs photos.

Même si le temps des boutiques physiques est loin d’être révolu, l’évolution de l’e-commerce est trop rapide pour être ignorée. Près de la moitié de la « génération du millénaire, » par exemple, préfère effectuer ses achats sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur plutôt qu’en boutique.

C’est pour cette raison que les tendances d’e-commerces citées ci-dessus gagnent à être incorporées au sein d’une stratégie de vente omnicanale. Et ce n’est pas tout. Optimisation de la conversion des devises, marketing de contenu : nous abordons d’autres points importants à connaître dans notre Liste des indispensables pour l’e-commerce dans la mode, téléchargeable avec ce lien.

e-commerce

Launchmetrics Content Team

L'équipe Contenu de Launchmetrics est toujours à la recherche de nouvelles tendances dans les secteurs de la mode et de la technologie. Nous sommes des geeks stylés, amoureux des belles histoires!

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

 

Optimisez votre prochain lancement de produit Demander une démo gratuite
Demandez une démo