Suivez nous sur :

Blog
Comment le marketing d’influence évolue-t-il avec le Covid-19?

Julia Cohen

Le Covid-19 a forcé la quasi-totalité de la population mondiale à rester chez eux ces derniers mois, ce qui a incité la plupart des gens à adopter, plus que d’habitude, le digital afin de maintenir un flux constant de communication avec leurs amis et leur famille et de se divertir. TikTok, en particulier, a connu une augmentation de 23 % du temps de visionnage moyen entre janvier et mars selon Sensor Tower, et 56 % des marques prévoient d’inclure cette plateforme dans leurs futures stratégies de marketing d’influence pour 2020. Il est inévitable que le marketing d’influence change à la suite du Covid-19, non seulement en raison de la disponibilité des campagnes marketing mais aussi de la manière dont le public veut recevoir les communications. Les demandes évoluent, et les marques comme les influenceurs doivent produire le bon type de contenu, afin de s’efforcer d’évoluer dans un climat post-Covid.

Comment le marketing d’influence évolue-t-il avec le Covid-19?

Les activations de marque intégreront le storytelling

Plutôt que le marketing traditionnel des produits, les marques travailleront plus étroitement avec les influenceurs pour déterminer comment leur partenariat peut raconter une histoire à leur audience. Un produit doit maintenant s’intégrer de manière réaliste dans la vie quotidienne d’un client, et cela doit donc être montré dans la manière dont les influenceurs commercialisent leurs produits. Lorsque la pandémie a fait son apparition, de nombreux influenceurs ont été accusés d’être insensibles en commercialisant des produits alors que les gens étaient mis en quarantaine à la maison ou étaient affectés par le Covid. Les influenceurs qui ont connu le plus de succès sont ceux qui ont affronté la situation de front et ont montré à leurs adeptes comment ils s’adaptaient à la vie chez eux et comment les différentes marques jouaient un rôle dans cette situation. Nous avons déjà constaté un changement dans la manière dont le contenu est produit, car les marques s’efforcent de créer des défis en ligne, plutôt que d’activer des envois de produits ou de travailler avec des influenceurs pour commercialiser des produits différemment, comme la série #StayHomeWithPLT de Pretty Little Thing.

Aujourd’hui, les consommateurs veulent voir au-delà d’une image, et la demande de contenus qui racontent une histoire a augmenté. Après le Covid-19, cette tendance va probablement se poursuivre, car les utilisateurs vont interagir et s’engager davantage avec un contenu qui les touche et qui apporte une plus grande fiabilité entre l’influencer, le public et la marque.

Les contenus en live vont devenir plus populaires

Lorsque Instagram a lancé Instagram Live, l’adoption n’a pas été aussi rapide. Jusqu’à récemment, il était peu probable de voir des influenceurs ou des marques en direct aussi souvent, mais aujourd’hui, il semble qu’un afflux de segments en direct alimente les canaux de la mode, du luxe et de la beauté. N’ayant pas d’autre choix que de rester à la maison, des entreprises comme Gucci, Oysho et Business of Fashion sont passées au digital en intégrant des cours d’entraînement, des DJ sets, des ateliers de cuisine et des interviews à leurs programmes de contenu en direct. Cela a permis aux marques non seulement d’apporter une valeur ajoutée aux publics qui sont chez eux avec plus de temps libre, mais aussi d’apporter un élément d’authenticité supplémentaire aux médias sociaux. En effet, lors des discussions en direct, il n’y a pas de place pour le montage, les modifications ou la mise en scène des plans – le contenu diffusé est plus brut et plus vrai, ce qui est attrayant pour les spectateurs qui se connectent. Il est probable que dans l’avenir du marketing d’influence pour 2020, cette tendance se poursuivra car ils s’efforcent non seulement de sensibiliser et de partager la valeur, mais aussi de communiquer de manière plus naturelle.

 

View this post on Instagram

 

Anna Wintour and the Metropolitan Museum of Art aren’t the only ones attempting to translate the full-on marketing and publicity blitz of a major #fashion event for an online audience. People the world over are confined to their homes, and large-scale gatherings are banned for the foreseeable future. But, it’s difficult to replace a star-studded red carpet. And lining up sponsors is getting harder as brands slash their advertising budgets. Shoptalk cancelled a digital version of the retail conference hours before it was scheduled to begin. “At a time when in-person events have been restricted and cancelled, you would think that a virtual event would take place as scheduled. However, the reality is that if you really want to get it right, translating an in-person event to a virtual one presents many unique challenges,” the Shoptalk team said in an email to attendees. On April 29, Tina Brown said Women in the World, her decade-old conference, would shut down. Others are pressing ahead with their #digital adaptations of live events. #LondonFashionWeek is still scheduled for June, combining the men’s and women’s show schedules online for virtual showings. On May 1, CR Fashion Book staged a pre-taped “virtual fashion show,” featuring the likes of Olivier Rousteing and Karlie Kloss to raise money for the fight against Covid-19. CR Fashion Book declined to say how much money was raised in the days since the livestream, but the YouTube video of the event received almost 211,000 views in three days. There’s still the opportunity to host tentpole events, even when the intended audience is under lockdown. Swipe across for tips on what to know before making the move to digital. [Link in bio] 📷: @shutterstock

A post shared by The Business of Fashion (@bof) on

Cette tendance n’est cependant pas nouvelle. C’est l’un des principaux moyens par lesquels les KOLs en Asie, comme Yvonne Charlotte Ching, vendent des produits – en participant à des flux en direct avec des marques partenaires, qui permettent de vendre des produits en quelques secondes.

Le marketing d’influence va devenir plus « ascendant »

Actuellement, les marques comptent sur les influenceurs pour communiquer leur message aux consommateurs de manière plus naturelle afin de conserver leur pertinence et de répondre à leur public cible en ligne. De ce fait, les créateurs auront une plus grande influence et seront en mesure de régir la manière dont leurs partenariats de contenu prendront forme. Comme les influenceurs veulent produire un contenu qui engage et divertit leurs publics existants, en s’éloignant des activations basées sur les produits, la direction sera plus significativement entre leurs mains. Auparavant, les marques fournissaient un briefing et une direction créative, mais cette relation est susceptible de changer et d’évoluer d’une manière qui pourrait être plus équilibrée.

Ce ne sont là que quelques-unes des façons dont Covid-19 aura un impact sur le secteur du marketing d’influence, car il reviendra à la raison pour laquelle il était si populaire au départ, à savoir un lien authentique et fiable entre le suiveur et le créateur. Si vous souhaitez voir plus de prévisions pour l’avenir du marketing d’influence en 2020, téléchargez notre récent rapport.

futur du marketing d'influence 2020

Julia Cohen

Julia est créatrice de contenu et rédactrice d’articles mode. Elle est diplômée d’un Master en Communication de la LSE et a également étudié le Mandarin et le Chinois. Elle vit à Londres, où elle a travaillé pour de nombreuses marques de mode et de cosmétiques.

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

Vous serez également intéressé par

 

Optimisez votre prochain lancement de produit Demander une démo gratuite
Demander une démo