Suivez nous sur :

Blog
L’expérience au coeur de la stratégie des marques de cosmétiques françaises

Yasmine Salam

Le marketing d’influence est une tendance marketing digital désormais très répandue dans le secteur de la beauté.

Ses bénéfices ne sont plus à prouver : notoriété accrue pour votre marque, enrichissement et diversification de votre contenu, ciblage efficace d’une nouvelle audience, augmentation des ventes… 

Cette stratégie marketing est particulièrement prisée des marques de cosmétiques : Huda Beauty, Anastasia Beverly Hills ou encore Glossier ont ainsi pu s’imposer comme leader dans une des industries les plus compétitives au monde. Sananas, l’influenceuse beauté française est l’une des dix influenceuses les plus rentables du monde d’après Insights 100. Elle a dernièrement collaboré avec Dior Beauté pour laquelle elle a généré 3,3 millions de dollars de Media Impact Value ™.

Cependant, 80% des marques de mode, luxe, cosmétiques ont déclaré avoir eu recours au marketing d’influence en 2018, d’après notre rapport sur l’état des lieux du Marketing d’Influence. Dans ce contexte d’hyper-concurrence, le challenge consiste à se démarquer de ses concurrents. Comment ? 

Le secteur de la beauté est traditionnellement basé sur l’émotion. La tendance marketing beauté qui se dessine et qui va s’amplifier en termes de marketing d’influence dans le secteur sera l’expérientiel. 

Tendance marketing beauté 1 : l’expérience digitale 

Vivre l’expérience makeup au travers du digital, c’est vivre une expérience sensationnelle qui brise la barrière de l’écran.  L’idée est de faire vivre au consommateur une émotion à travers une expérience 100% en ligne. Conscient de cet enjeu majeur, YouTube est en train de développer sa fonctionnalité « AR Beauty Try-On » basée sur la réalité augmentée, qui permettra aux spectateurs d’un tutoriel de tester en direct tous les produits mentionnés par l’influenceur et de les acheter en un clic. 

Cette fonctionnalité permettrait à YouTube de se réaffirmer face à Facebook, Instagram ou encore Snapchat. Ces trois réseaux sociaux très prisés des milléniaux offrent depuis peu la possibilité d’essayer le produit d’une marque de cosmétiques virtuellement à travers leurs filtres. Une des premières marques à user de ce genre de filtres à été Lancôme : en 2017, la marque du groupe L’Oréal a mis à disposition un filtre Snapchat qui permettait aux utilisateurs du réseau social de se refaire une beauté en touchant simplement leur écran, ce qui leur permet de tester les nouveautés et les produits phares de la marque.

Et si un filtre Snapchat vous permettait de créer votre look makeup sur-mesure ? Testez le nouveau filtre Lancôme !#LancomeFrance #MonsieurBig

Posted by Lancôme on Tuesday, June 27, 2017

 

Néanmoins, YouTube possède l’avantage de disposer d’une communauté massive d’influenceurs beauté qui regroupent une audience plus ciblée que sur les réseaux sociaux cités ci-dessus. En cliquant sur la vidéo, les internautes expriment déjà un intérêt pour le contenu de l’influenceur et sont donc plus aptes à s’engager. Pour les marques, cette nouvelle extension possède un call-to-action très puissant qui pourrait décupler la puissance du marketing d’influence en ouvrant l’ère du marketing d’influence expérientiel. 

Tendance marketing beauté 2 : L’expérience phygitale  

L’expérience digitale promet également de s’installer en magasin. En effet, le challenge réside dans le fait d’équilibrer investissements digitaux et expériences en magasin. Certaines marques de cosmétiques, conscientes de l’avantage concurrentiel qu’une stratégie d’influence bien conduite peut engendrer, choisissent de capitaliser sur leur stratégie d’influence en la transcrivant dans leurs points de ventes physiques. 

tendance cosmétiques France, marketing d'expérience, phygital, marketing d'influence experientiel

Sephora est le grand initiateur du marketing phygital d’influence. Événements avec des influenceurs, sélection des produits les plus mentionnés sur les réseaux sociaux en magasin, scénarisation de l’expérience d’achat pour la rendre « instagramable », filtres Snapchat géo-localisés… La filiale d’LVMH investit beaucoup dans la capitalisation de sa stratégie d’influence.

En 2016, Sephora a lancé une plateforme communautaire sur laquelle les membres peuvent poster leurs looks make-up et taguer les produits qu’ils ont utilisé pour le réaliser et leurs avis. Initialement ces looks n’étaient visibles que des membres de la communauté Sephora.fr, mais rapidement les plus réussis ont été affichés en magasin sur grands écrans, avec les looks des influenceurs. De cette façon, Sephora amène non-seulement sa stratégie d’influence subtilement en magasin, mais encourage également sa propre communauté à produire du contenu généré par les utilisateurs (ou UGC) et à s’engager auprès de la marque. Cette pratique a de l’avenir…

La tendance marketing digitale majeure qui se dessine dans l’industrie des cosmétiques en France semble être le marketing d’influence expérientiel, tant “physiquement” qu’en ligne. Pour réussir il est donc plus nécessaire que jamais d’identifier les bons influenceurs. Ceux qui correspondent à l’image de votre marque, qui vont au-delà d’une simple promotion de vos produits et qui proposent une vraie expérience à leur audience. 

Besoin de conseils pour identifier les influenceurs clés ? 

tester influencers de launchmetrics

Yasmine Salam

Yasmine est consultante marketing et costumer success chez Launchmetrics. Spécialiste du secteur cosmétique, elle aime découvrir le monde en voyageant et a toujours son appareil photo à portée de main.

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

 

Optimisez votre prochain lancement de produit Demander une démo gratuite
Demander une démo