Suivez nous sur :

Blog
10 moyens de tirer profit de la veille médias, blog et réseaux sociaux

7 minutes de lecture

Iván Campos

Jeremy-launchmetricsJ’ai réalisé cet article en collaboration avec Jérémy Bouffier,  Responsable des Comptes Agences chez Launchmetrics France.

Bien que nous sachions tous combien il est important de réaliser une veille du marché, de ce qui se dit sur notre marque, de suivre les articles les plus pertinents, investir dans un outil de veille professionnel représente un investissement certain, et les agences ou départements de communication ne savent pas toujours très bien comment le rentabiliser. Avec Jérémy, nous avons préparé quelques idées (en nous basant sur ce que font nos clients actuels) pour tirer profit d’un outil de veille, en nous concentrant principalement sur le cas des agences de communication :

1. Se servir de la veille comme outil de prospection

Arnaud Roy, VP Marketing chez Launchmetrics, l’avait déjà mentionné dans son article, comment booster la prospection commerciale des agences de communication : récupérer les retombées associées à une entreprise, présenter les résultats d’une campagne récente, évoquer ce que les utilisateurs disent à propos d’une marque… tout ceci permet de démontrer à l’entreprise le potentiel de la veille ainsi que les scénarios d’usage possibles, sous la forme d’un service additionnel que peut offrir votre agence.

2. Suivre les influenceurs du secteur de vos clients

Avec une solution de veille professionnelle, vous pouvez suivre les sites des influenceurs des secteurs de vos clients, afin de recevoir chaque jour une newsletter contenant leurs dernières publications.  Utiliser un format « attractif », tel qu’un webzine, pour partager ces informations avec vos clients, leur permet d’être au fait des dernières actualités de leurs influenceurs, de savoir si ils collaborent avec d’autres marques et de définir ensemble un plan d’action pour capter l’attention des influenceurs en question.

3. Réaliser un benchmark pour vos clients

Mesurer les résultats d’une campagne en se basant uniquement sur le nombre de retombées qu’a obtenues une marque n’est pas suffisant. Il est nécessaire de comparer les résultats obtenus par la marque avec ceux du marché : quelle a été la couverture médiatique obtenue par rapport à la concurrence, a-t-on parlé de manière positive de la marque de mon client par rapport à la concurrence etc. Retrouvez dans notre article, sur les reporting en communication , quelques pistes pour mesurer l’impact de vos actions et mettre en valeur vos résultats.

 4. Savoir quels sont les sujets qui intéressent vos clients

Il existe des outils qui permettent de suivre les tendances du marché avec Google Trends. Mais ils mettent de côté l’aspect temps réel associé aux publications sur les réseaux sociaux et blogs. La veille vous permet non seulement de suivre au jour le jour les sujets abordés par vos utilisateurs, mais aussi d’en garder une trace afin de pouvoir les analyser dans le temps.

5.  Présenter à vos futurs clients les résultats de vos campagnes précédentes

La meilleure façon de rendre vos services tangibles, c’est de montrer les résultats obtenus sur des campagnes que vous avez réalisées avec d’autres clients (et c’est d’autant plus efficace si leurs business model sont similaires). Un format tel que le webzine vous permet de créer un dossier de presse 2.0, pour présenter vos résultats, en montrant non seulement l’ensemble des retombées obtenues, mais aussi la différence entre les résultats offline et online (et au sein de ceux-ci la part de tweets, de vidéos, de présentations etc.)

 6. Connaître les blogs et médias qui parlent de la marque

Et pouvoir ainsi en détecter de nouveaux sur les mêmes thématiques. C’est aussi l’occasion de trouver de nouveaux fans potentiels pour la marque et leur proposer une collaboration etc. Il est commun de trouver sur Youtube ou d’autres réseaux sociaux, le cas d’utilisateurs qui parlent de produits spécifiques, réalisent des tutoriaux ou expliquent simplement pourquoi ils aiment tel ou tel produit.

 7. Identifier les canaux sur lesquels sont les cibles de vos clients

Oui, nous savons tous que Facebook est le réseau social le plus utilisé au monde et que Twitter est devenu quasi incontournable et ne cesse de croître. En revanche, il existe des marchés où l’audience ne se situe pas forcément sur tous ces canaux, ou votre client n’a tout simplement pas les ressources nécessaires pour assumer une présence forte sur chacun de ces canaux, et doit donc prioriser sa présence. La veille du marché (basée sur les sujets qui intéressent vos client) vous permet d’identifier les canaux utilisés pour partager et consulter les contenus.

8. Identifier les prospects pour vos clients

Il y a encore beaucoup de questions et de doutes autour de l’environnement digital au sein des départements de relations publics et communication. Lors de Food Is Social, Guillaume du Gardier, Interactive Media Strategy & Management Ferrero, expliquait qu’il avait fallu batailler pour convaincre les dirigeants de la nécessité d’une présence sur les réseaux sociaux. La crise liée à l’huile de palme, qui a d’abord été un bad buzz incontrôlé, a finalement été le déclencheur pour que Ferrero se positionne sur les réseaux sociaux, pour pouvoir participer aux conversations critiquant Nutella.  Il reste cependant beaucoup d’entreprises qui ne voient toujours pas le besoin de se positionner sur ces canaux de communication, et les agences peuvent ici jouer le rôle d’évangélisateur.

9. Suivre l’évolution de la couverture médiatique

Avoir accès à un tableau de bord qui reprend les termes que vous veillez, les canaux, les thématiques, permet de voir rapidement si il y a des moments où la marque est beaucoup mentionnée, ou moins mentionnée, faire des comparaisons avec les périodes précédentes, avec les concurrents de vos clients etc.  Ces résultats permettent de préparer le plan RP et voir les moments les plus propices pour communiquer ou réaliser une action spécifique.

monitorizacion-blogs-redes-sociales

10.  Travailler la stratégie de contenu

Et dernier point, mais pas des moins importants (c’est même de plus en plus important), la stratégie de contenu est un nouveau service que les agences doivent prendre en compte afin de diversifier leurs services et augmenter ainsi leurs revenus. Identifier ce qui intéresse les cibles de vos clients, développer la curation de contenus, être au fait des contenus crées par la concurrence, connaître les canaux les plus efficaces pour diffuser sont quelques un des points sur lesquels la veille peut vous aider à mettre en place une stratégie de contenu.

Aviez-vous déjà envisagé toutes ces possibilités d’usage de la veille ? N’hésitez pas à compléter !

Iván CamposMarketing professional

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

Vous serez également intéressé par

 

Optimisez votre prochain lancement de produit Demander une démo gratuite
Demandez une démo