Suivez nous sur :

Blog
Interview | Le Marketing d’Influence vu par Laura alias @TheblondHills

Bénédicte Matran

À l’occasion de la sortie de notre 6ème rapport annuel sur L’état des lieux du Marketing d’Influence en 2020, nous avons interrogé plus de 600 professionnels du Marketing et 300 Influenceurs dans les secteurs de la mode, du luxe et de la beauté afin d’établir un aperçu réaliste du paysage actuel.

Si 94% des professionnels interrogés déclarent que le Marketing d’Influence est efficace pour stimuler les ventes, 25% estiment qu’il est encore très difficiles de mesurer concrètement le résultat de ces actions. Pourtant, chaque année les marques grossissent un peu plus le budget qu’elles allouent aux initiatives avec les Influenceurs (+10 à 30% en moyenne cette année). Cette année encore, les Micro Influencers (ceux qui ont moins dee 100 000 followers) sont jugés plus efficaces par 42,9% des marques interrogées. Pourquoi ? Parce qu’ils sont plus rentables, plus authentiques et ont une meilleure relation avec les consommateurs cible.

Laura, alias Theblondhills est un parfait exemple. Grâce à un contenu de très haute qualité sur les sujets Lifestyles et Voyages, elle maintient une interaction forte avec sa communauté qui lui permet d’être le visage parfait pour les marques avec lesquelles elle collabore. Parce qu’aujourd’hui, plus que jamais, tout est dans la relation, la bonne adéquation entre un Influenceur et les valeurs d’une marque. Nous avons donc rencontré Laura, pour qu’elle nous donne son point de vue de l’intérieur.

Le Marketing d’Influence vu de l’intérieur par Laura

Es-tu Influenceuse à plein temps ? Si oui, comment l’es-tu devenue ?

Oui, je suis influenceuse à plein temps depuis maintenant 1 an et demi. Jʼai lancé mon premier blog il y 2 6 ans, sur lequel je partageais seulement mes petits tips et bons plans du quotidien. Concernant Instagram, je me suis lancée sur la plateforme il y 2 8 ans de ça. Mais à lʼépoque, je partageais seulement quelques photos pour ma famille et mes amis. Je nʼavais pas du tout pour ambition que cet outil devienne un jour mon outil de travail principal.

Jʼai eu la chance de faire une année universitaire aux Etats-Unis, puis dʼenchainer avec 2 ans en tant que graphic designer dans une
agence de publicité américaine. Jʼai commencé à partager mon nouveau mode de vie américain sur Instagram, et jʼai commencé à voyager à travers le pays. Je prenais de plus en plus de plaisir à partager mes images, à transmettre des messages à ma petite communauté, et à écrire sur le blog. J’ai remarqué que mon contenu intéressait, et que de plus en plus de monde commençait à me suivre. Cʼest lorsque je suis rentrée en France, il y a maintenant presque deux 2ans que jʼai décidé de me lancer à 100% dans cette aventure.

Selon toi, quel est le principal défi à relever lorsque tu travailles avec une marque ?

Pour moi, le principal défi à relever est tout simplement de satisfaire la marque, que ce soit au niveau de la création de contenus ou des retombées après la campagne, tout en restant authentique. Il faut savoir que le marketing dʼinfluence repose sur une relation étroite et un plan de préparation et de distribution très ciblé.

Je pense que les marques qui me contactent et avec qui jʼétablis des contrats se sont renseignées sur mon travail au préalable, et ont confiance en moi. Une marque décide de travailler avec un Influenceur car celle-ci estime partager les même valeurs que lui, et inversement ! Cependant, même si un produit nous plaît, nous ne pouvons jamais être certains que celui-ci va également plaire à nos communautés.

Je reste 100% transparente avec ma communauté. Quand je nʼaime pas un produit que je teste, je décide soit de ne pas en parler, ou soit dʼexpliquer tout simplement pourquoi celui-ci ne mʼa pas correspondu. Cela peut-être valable pour des produits mais également des voyages.

Quelle est ta principale source de motivation pour travailler avec une marque ?

La créativité ! Chaque nouveau projet est une opportunité et un challenge pour moi de créer, faire passer une émotion et un message à travers mon contenu. Sur Instagram, le visuel est roi mais le message est aussi très important. Lorsque quʼune campagne est publiée, beaucoup dʼéchanges se font avec ma communauté, que ce soit dans les commentaires des posts, ou en story. Les retours sont toujours très intéressants et très constructifs pour moi, comme pour la marque. Je prends chaque campagne comme une nouvelle aventure !

Quel serait ton conseil pour quelqu’un qui souhaiterait devenir Influenceur ?

Peut-être que je me trompe, mais je ne pense pas que nous puissions « devenir influenceur » comme nous voudrions devenir médecin, boulanger ou avocat. Il nʼy a pas de diplôme « influenceur » en sortant de lʼécole, même si il y a des cours de marketing dʼinfluence qui sont donnés dans certaines universités pour en apprendre un peu plus sur ce nouveau métier. Je pense avant tout quʼil faut être passionné par le partage, la communication et lʼimage, et surtout savoir rester authentique.

On ne peut malheureusement pas devenir Influenceur en une journée. Cʼest un statut qui prend du temps à mettre en place, et qui repose sur une légitimité durement acquise. Il est important de garder une ligne éditoriale claire et de rester fidèle nos centres dʼintérêts, et à notre communauté. Cela est le meilleur moyen de nous donner une certaine crédibilité auprès de notre audience.

Autre chose quʼil faut savoir, est quʼInstagram est un marché hyper-concurrentiel où il est nécessaire de se distinguer des autres pour avancer. Pour cela, il faut publier du contenu innovant, faire preuve de créativité et attacher de lʼimportance aux petits détails (utiliser les bons hashtags, avoir une certaine cohérence dans son feed…). Cʼest le meilleur moyen dʼêtre remarqué par les marques et dʼévoluer sur la plateforme !

 

Retrouvez d’autres Interview, comme celle de Leonie Hannes, dans notre rapport sur L’état des lieux du Marketing d’Influence 2020. Mais aussi des insights de professionnels, des histoires de marque comme Glossier, des prévisions pour le secteur post-crise du Covid-19 :

rapport sur le marketing d'influence 2020

Bénédicte MatranMarketing Manager

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

 

Optimisez votre prochain lancement de produit Demander une démo gratuite
Demander une démo