Suivez nous sur :

Blog
Les 5 meilleurs vlogueurs beauté d’après leur Media Impact Value™

Rosanna Ryan

Saviez-vous que YouTube génère près de 20% du Media Impact Value™ pour le secteur de la cosmétique, et seulement 2% environ pour celui de la mode et du luxe ? L’influence des vlogueurs beauté est indéniable, comme nous l’avons révélé dans Beauty Redefined, notre rapport sur l’industrie cosmétique publié plus tôt cette année. Grâce à l’analyse de notre équipe de Data Scientists, nous avons aussi compris que les médias représentent le type de “voix” le plus important dans les secteurs de la mode et du luxe, tandis que dans le secteur de la cosmétique, les influenceurs sont prédominants. En bref, la voix d’un vlogueur beauté possède une influence considérable dans le secteur de la cosmétique.

Les résultats de Beauty Redefined nous ont paru si intéressants que nous avons décidé de poursuivre notre analyse et d’observer les vlogueurs beauté, afin de déterminer lesquels réalisaient les meilleures performances en termes de MIV™. Si la notion du MIV ne vous est pas familière, nous vous invitons à consulter cet article dans lequel vous apprendrez l’essentiel du fonctionnement de cet algorithme. Grâce à cette analyse faite sur les données de 2018, nous pouvons vous présenter les 5 meilleurs vlogueurs beauté, d’après leur MIV moyen par publication. 

Les 5 meilleurs vlogueurs beauté en termes de MIV™

1.) Nikkie Tutorials

Nikkie de Jager, make-up artist néerlandaise et vlogueuse beauté, est mieux connue sous le nom de NikkieTutorials grâce à sa chaîne YouTube comptant plus de 11 millions d’abonnés. Sa vidéo de 2015 « The Power of Makeup », dans laquelle Nikkie révélait son visage démaquillé devant la caméra pour démontrer le pouvoir du maquillage, a attiré l’attention du monde entier. Cette année, Nikki a généré un MIV moyen par publication de 393 020€ (453 300 $).

D’après nos données, Nikkie arrive en première place du classement des vlogueurs beauté. Son succès lui a permis de collaborer sur des gammes exclusives de maquillage comme Power of Makeup, réalisée avec TooFaced, ou encore comme sa gamme récemment lancée en collaboration avec OFRA cosmetics, mais aussi de faire la une de l’édition hollandaise du magazine Glamour.

 

View this post on Instagram

 

the team of @glamournl was crazy enough to put me on their cover 🙉🤯✨ it’s out in stores now! 🌟

A post shared by NikkieTutorials (@nikkietutorials) on

2.) Mariale

Avec une moyenne totale de 247 970€ (286 000$) de MIV généré par publication, la vlogueuse d’origine vénézuélienne Marialejandra Marrero arrive en deuxième position du classement des vlogueurs beauté ayant eu la plus grande influence cette année. Mieux connue sous le nom de Mariale, cette habitante de Los Angeles gère deux chaînes différentes : sa chaîne YouTube en espagnol avec plus de 10,3 millions d’abonnés, et sa version anglaise comptant 1,8 millions d’abonnés.

En tenant compte de ses profils Instagram et Facebook, Mariale touche plus de 19 millions d’abonnés. Bien qu’elle ait commencé par créer des vidéos spécifiquement sur le thème de la beauté sur son ancienne chaîne Makeuplocalypse en 2010, elle évoque à présent divers sujets, entre ses découvertes shopping et des anecdotes comiques, et elle a même créé son propre clip musical satirique. Mais cette diversification n’a certainement pas affecté l’efficacité de ses mentions de marques cosmétiques, puisqu’elle arrive en deuxième place de ce classement !   

3.) Zoella

En troisième position, nous retrouvons la vlogueuse beauté anglaise Zoe Elizabeth Sugg, mieux connue sous le nom de Zoella. Elle est notamment connue pour ses vidéos sur la mode et la beauté, mais aussi pour ses romans à succès Girl Online et Girl Online : On Tour. Sa chaîne YouTube principale, Zoella, rassemble plus de 12 millions d’abonnés, et sa deuxième chaîne « MoreZoella » en compte plus de 4,8 millions. Cette influenceuse anglaise accomplie génère un MIV d’une moyenne de 219 230€ (252 860$) par publication.

Son succès en tant que vlogueuse beauté a encouragé Zoella à lancer sa propre marque de cosmétiques, Zoella Beauty, et elle a récemment présenté sa collection Jelly & Gelato.

4.) Jeffree Star

À la quatrième place de cette liste internationale, nous retrouvons le vlogueur américain Jeffrey Star, avec un MIV moyen de 199 560€ (230 200$) par publication. Jeffrey est un autre exemple d’influenceur aux multiples talents: il a commencé sa carrière au début des années 2000 en tant que chanteur/compositeur, et Nicki Minaj a même participé à sa chanson « Lolipop Luxury » ! Toutefois, Jeffrey a mis la musique de côté pour se concentrer sur sa marque de cosmétiques, Jeffree Star Cosmetics, et sur sa chaîne YouTube qui rassemble près de 11 millions d’abonnés.

5.) James Charles

James Charles, le second américain de ce classement, est une personnalité récente sur Youtube, puisqu’il n’a lancé sa chaîne que fin 2015. Après un peu plus de deux ans, James compte déjà plus de 9 millions d’abonnés, et plus de 8 millions de followers sur Instagram. Premier homme à apparaître en couverture de Covergirl, il ne fait aucun doute que James Charles est une étoile montante. Ce vlogueur beauté âgé de 19 ans génère un MIV moyen de 187 730€ (215 540$) par publication. Ci-dessous, vous trouverez un extrait d’une vidéo de James dans laquelle la célèbre influenceuse Kylie Jenner participe à son plus récent tutoriel d’Halloween:

Nous espérons que vous avez trouvé ce classement instructif, et nous serions enchantés de lire votre avis dans les commentaires ci-dessous ! Selon vous, à l’avenir, qui pourrait entrer dans le Top 5 des meilleurs vloggeurs beauté ?

Pour obtenir davantage de statistiques sur le secteur cosmétique et sur le pouvoir des influenceurs beauté, cliquez sur ce lien pour télécharger votre exemplaire gratuit de notre rapport Beauty Redefined.

Beauty Redefined

Rosanna RyanContent & Social Media Specialist

Rosanna est l'auteur de The Fashion English Bible, un guide du vocabulaire anglais de la mode à destination des professionnels parlant espagnol. Elle a étudié la mode à SCAD et a travaillé dans cette industrie à New York, Londres et aujourd'hui Madrid. Elle enseigne également l’anglais aux étudiants du Centre de Design de Mode (Université Polytechnique de Madrid).

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

 

Optimisez votre prochain lancement de produit Demander une démo gratuite
Demandez une démo