Suivez nous sur :

Blog
Meet the Makers : Eddie Mullon

4 minutes de lecture

Rachel Kreis

Il y a un mois, nous vous présentions Michael Jais, CEO  de Launchmetrics, dans le premier article de la rubrique « Meet the Makers ». Qui dit nouveau mois, dit nouveau « maker » ! Voici donc une interview de Eddie Mullon, ancien CEO de Fashion GPS, désormais président de Launchmetrics.

mee the makers eddie

Où as-tu grandi ?

Je viens de deux mondes totalement différents. Je suis né au Malawi en Afrique et y ai passé mes 8 premières années, à la campagne. Ensuite, dans les années 80, nous avons déménagé dans le Sussex, en Angleterre. Le changement fut, je dois l’avouer, assez radical. Je n’avais jamais vu d’ascenseur de ma vie et, du jour au lendemain, je me suis retrouvé dans une ville métropolitaine, pleine de bruits et de machines. Cela me fascinait.

D’où vient ton intérêt pour la technologie ?

Je pense que mes débuts plutôt modestes m’ont permis de véritablement apprécier toutes sortes de gadgets. Après un certain temps en Angleterre, j’ai eu le plus grand choc de ma vie : je voulais savoir d’où venaient toutes les images de la télévision et je l’ai donc démontée… alors qu’elle était encore branchée ! Eh bien, le choc m’a projeté à l’autre bout de la pièce et m’a couvert de suie ! Ce qui est amusant, c’est que ce côté « savant fou » ne rassasiait pas ma curiosité, mais l’amplifiait encore. Je n’en avais jamais assez !

Nous savons que tu es un adepte de entrepreneuriat, peux-tu nous en dire plus à ce propos ?

Bien sûr. Je pense que entrepreneuriat a toujours fait partie de moi. Quand j’avais 18 ans, j’ai créé ma première entreprise de conception d’écrans pour PC.

A partir de là, j’ai commencé à fabriquer des cartes électroniques et j’ai appris à maîtriser la conception assistée par ordinateur (CAD) et l’Auto CAD (logiciel de dessin assisté par ordinateur) que j’utilisais pour développer des modèles 3D.

Pendant tout ce temps-là, j’ai aussi eu ma part de petits boulots, comme vendeur de glaces dans un camion ou en travaillant chez McDonald’s !

Ton expérience passée est indéniablement technologique, mais comment es-tu entré dans l’industrie de la mode ?

Tout est arrivé par chance, vraiment. Je réparais des ordinateurs quand j’ai reçu un appel de KCD, une entreprise de relations publics du secteur de la mode. Ils avaient trouvé un flyer sur lequel j’offrais mes services de réparations, et m’ont demandé de venir réparer un de leurs appareils. En 2001, j’ai développé un système informatique leur permettant de les aider à gérer leurs inventaires.

Et comment cela t’a-t-il mené à fonder Fashion GPS en 2006 ?

Après m’être habitué à ce secteur, j’ai commencé à imaginer comment je pouvais maximiser l’efficacité de l’industrie de la mode. C’est la façon dont la plupart des gens débutent un nouveau business. J’ai identifié un problème sur le marché de la mode, et je savais que la technologie pouvait le régler.

Je dois avouer qu’au début, je ne savais pas grand-chose à propos de la mode. Je ne savais même pas ce qu’était un défilé, mais plus j’apprenais sur le sujet, plus j’aimais ce secteur. Peu après, j’ai développé un logiciel de gestion d’échantillons et ai nommé ma nouvelle entreprise Fashion GPS. Depuis, GPS a beaucoup évolué et ont été créés GPS Events, GPS Radar et GPS Styles.

En janvier 2016, Fashion GPS et Augure ont fusionné pour former Launchmetrics, peux-tu nous en dire plus ?

Je suis ravi de cette fusion ! Je vais essayer de ne pas trop m’éterniser sur des détails informatiques et vous dirais donc simplement que Launchmetrics est la combinaison de deux technologies compatibles et extrêmement puissantes. Nous allons créer une plateforme sans équivalent de lancement de produits pour les marques et les agences.

Quelque chose que tu aimes particulièrement chez Launchmetrics ?

Si je devais en donner une seule, ce serait comment Launchmetrics est capable d’unir à la fois les processus online et offline. Habituellement, les entreprises organisent l’online et l’offline séparément, mais avec la plateforme Launchmetrics, elles pourront coordonner leurs stratégies. L’expression « faire une pierre deux coups” prend ici tout son sens – online et offline au même endroit.

Quel conseil donnerais-tu à des personnes cherchant à faire ce que tu fais ?

Mon conseil serait de rester concentré et se spécialiser dans le secteur ou l’expertise qui vous intéresse. Mes intérêts n’étaient pas véritablement fixés avant que je ne me lance avec Fashion GPS ! Trouvez ce que vous aimez, accrochez-vous et devenez un expert.

As-tu un animal ?

J’ai eu un singe qui s’appelait Ginger. J’étais comme Ross de la série Friends quand je l’avais ! Une parfaite addition à la famille.

Sans-titre

Quelle est ta destination de vacances préférée ?

La Thaïlande, sur une petite île appelée Koh Chang. Mais il ne s’agit pas de simplement s’envoler vers une plage paradisiaque, il faut souffrir pour atteindre cette destination ! Le trajet nécessite de prendre deux avions, puis un ferry pendant deux heures. Après seulement vous êtes au paradis ! Mais ça en vaut la peine.

Pizza ou burgers?

Aucun, j’évite les glucides, donc poisson grillé !

Merci Eddie!

Restez à l’écoute des actualités Launchmetrics ici, et suivez Eddie sur Twitter @Eddiemullon !

Si vous voulez en savoir plus à propos de la fusion de Fashion GPS avec Augure !

Rachel KreisMarketing Manager

Rachel est tombé dans le contenu quand elle était petite, bien qu'elle ne savait pas où cela la mènerait aujourd'hui! En tant que Marketing Manager chez Augure by Launchmetrics, Rachel travaille sur les nouvelles façons de connecter les gens via les stratégies digitales de communication. Loin d'être en mode production automatique, c'est une vraie machine!

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

Vous serez également intéressé par

 

Optimisez votre prochain lancement de produit Demander une démo gratuite
Demandez une démo