Suivez nous sur :

Blog
Retour Vers le Futur : 3 technologies qui révolutionnent l’industrie de la mode

5 minutes de lecture

Sonia Zmihi

Mode et technologie sont de plus en plus liées. Grâce aux nouvelles technologies, les étapes de design, de création et de production sont complètement réorganisées. Gérer l’ensemble du matériel nécessaire à la chaîne de production d’un vêtement est désormais bien plus rapide grâce aux outils de gestion de samples. Les évènements sont devenus de véritables shows combinant le meilleur de la musique et de la technologie et offrant une couverture médiatique digitale en temps réel grâce à la presse traditionnelle et aux réseaux sociaux.

A l’image de Retour vers le futur de Michael J. Fox, nous sommes constamment surpris par les dernières innovations mêlant mode et technologie. Les deux univers s’allient désormais parfaitement et permettent aux marques de mode d’accélérer leurs processus en interne grâce à des outils digitaux mais aussi d’offrir de nouvelles expériences unique et personnalisées à leur consommateurs

Ainsi, de plus en plus de projets naissent du fruit de cette union ! Nous avons sélectionné 3 exemples qui affectent et transforment l’industrie tout entière et permettent aux marques de se saisir des enjeux et opportunités de la Big Data. C’est parti!

La Data pour créer des tenues customisées

Il y a quelques semaines, Google a dévoilé son partenariat avec le géant Suédois H&M et leur projet conjoint de créer un vêtement intelligent et connecté « Data Dress ». Via une application Android et grâce à un algorithme conçu pour récupérer les informations concernant les utilisateurs, ils pourraient ainsi concevoir des vêtements customisés et spécifiquement adaptés aux goûts de ceux qui les portent.

« Nous sommes sur le point de changer l’industrie de la mode, en valorisant la personnalité et les gouts du consommateur dès le processus de création grâce à la technologie » explique Aleksandar Subosic, co-fondateur de Ivyrevel, le laboratoire de design digital du groupe H&M.

Comment ça marche? Très facile ! Il suffit de s’inscrire et de télécharger l’application qui via des outils de perception est capable de tracer votre activité journalière sur une période de 7 jours (vos rendez-vous quotidiens, le type de lieux que vous fréquentez régulièrement, vos habitudes alimentaires, la météo de votre ville etc.). Toutes ces données sont ensuite utilisées pour créer une tenue personnalisée qui correspond à vos besoins et qui vous coûtera une centaine de dollars.

L’application est toujours en phase de tests bien qu’il ait été annoncée qu’elle sera présentée et fonctionnelle d’ici la fin de l’année. H&M rompt clairement avec son approche traditionnelle de la « fast fashion » en travaillant sur un concept totalement nouveau. Nous suivrons de prêt ce projet excitant et attendons avec impatience de tester cette alliance entre mode et technologie!

 

Les QR codes et la technologie RFID pour un défilé efficace

Si nous devions définir le moment « clé » d’une collection et du cycle de production d’un vêtement, il s’agirait de la présentation officielle de la collection. Celle-ci peut avoir lieu de sous différentes formes : l’ouverture d’un magasin, un évènement privé ou encore un défilé présentant les nouvelles tendances lors des Fashion Weeks internationales.

Ces évènements tendent à devenir le point de départ de campagnes de communication qui peuvent s’étendre sur des semaines entières. Par conséquent, ils doivent être bien préparés et exécutés pour offrir aux invités une expérience unique, personnalisée et tout en mettant le produit ou le collection au cœur de la présentation.

L’utilisation des technologies QR codes et RFID pour créer les invitations aux  évènements offrent l’opportunité parfaite d’accélérer le processus de check-in et de donner une première impression mémorable aux invités (presse spécialisée, influenceurs, VIPs…) Une finalité à laquelle toutes les marquent aspirent ! Ce sont précisément ces technologies que nous utilisons chez Launchmetrics avec notre outil de gestion d’évènements.


En plaçant un QR code sur les invitations numériques ou papier, l’ensemble du processus de check-in est optimisé, vous gagnez en temps et en efficacité au moment crucial de l’arrivée des invités. En utilisant un Ipone ou un Ipad, scannez les invitations et informez en temps réel les équipes RP des arrivés via l’application Events.

Dans le cas des puces RFID, c’est encore plus pratique. Un exemple phare est le cas de Fendi qui place les étiquettes invisibles à l’intérieur de ses invitations papier, permettant à la maison menée par Karl Lagerfeld d’installer des antennes à l’entrée de son défilé qui identifient les puces au passage de chaque invité muni de son invitation et confirme sa présence !

 

Quels sont les avantages ? Ces codes facilitent non seulement l’accès au défilé, bien plus rapide pour les invités, mais aident également la marque à gérer son timing car ce système est synchronisé pour tous les organisateurs du défilé, informés en temps réel sur qui passe l’étape du check-in.

 

Des cabines d’essayage intelligentes pour des achats « ad-hoc »

L’achat en boutique physiques (la toute dernière étape de la chaîne de production) est de plus en plus lié à ce que l’on appelle « l’expérience client ». Les plus grandes marques de retail se battent pour faire venir leurs clients jusqu’à dans leurs magasins, les divertir et surtout leur offrir une expérience d’achat unique et personnalisée. C’est à ce moment critique du cycle d’achat que la technologie joue un rôle majeur en tant que ressource et outil essentiel pour stocker des données clients.

Memomi, basée à Palo Alto, a été la start-up pionnière qui a transformé les cabines d’essayage de chez Neiman Marcus, avec des expériences high-tech dès 2015. Leur Memory Mirror donne aux clients la possibilité d’enregistrer les tenues qu’ils essayent, les regarder dans le miroir et les voir dans plusieurs couleurs, mais aussi de comparer une tenue à une autre et de les partager avec leurs amis via les réseaux sociaux.

En parallèle, plusieurs entreprises comme Jogotech, qui travaille avec Mango, ou Oak Labs en partenariat avec le magasin Ralph Lauren de la 5ème Avenue, ont développé ce qu’elles appellent les « cabines d’essayage intelligentes » : grâce à des écrans tactiles installés sur les miroirs présents dans les cabines, les clients peuvent scanner une tenue et consulter les informations sur les tailles, couleurs, disponibilités et tous les autres vêtements et accessoires qui s’accordent bien avec la tenue, mais également demander de l’aide et des conseils aux vendeurs sans avoir à quitter sa cabine.

 


Ces start-ups sont convaincues du fait que la technologie accélère les processus d’achat. En effet, alors que 36% des clients qui se rendent physiquement dans des magasins y achètent quelque chose, Paco Underhill auteur de The Science of Shopping, affirme que ce nombre grimpe jusqu’à 71% lorsque les clients effectuent leurs essayages dans ces cabines intelligentes.

Mieux encore, toute les informations qui ont été récoltées via la décision d’achat du client seront d’une importance fondamentale pour les marques lorsqu’il s’agira d’identifier les nouvelles tendances auprès des consommateurs et faire des choix stratégiques concernant les futures collections.

Bien que peu de marques ayant lancé ce type d’initiatives sont aujourd’hui capables de rivaliser avec les marques en ligne qui arrivent à récolter beaucoup plus de data sur leurs utilisateurs, nous restons persuadés que le futur de l’achat « ad-hoc » dans les magasins dépend beaucoup de ce type de technologies.

D’autres innovations alliant mode et technologies vous ont marqué récemment ? Dites-le nous en commentaire !

Sonia Zmihi

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

Vous serez également intéressé par

Optimisez votre prochain lancement du produit Demander une démo gratuite
Demandez une démo