Suivez nous sur :

Blog
Quand l’influence ne se limite pas aux blogueurs mode : le cas Alexander Wang

6 minutes de lecture

Margherita Zama

Comme d’habitude, les défilés de New York nous ont réservé beaucoup de surprises, de Givenchy qui a permis au grand public d’assister au défilé, jusqu’à la robe LED de Zac Posen, en passant par l’arrivée de Periscope sur les passerelles.

C’était aussi une semaine spéciale pour Alexander Wang, qui a fêté le 10ème anniversaire de sa marque. La collection printemps-été 2016 était donc l’occasion de passer en revue les grandes créations du couturier : les silhouettes sporty, les look inspiré des années 90 et son emblématique style streetwear.

Les préparations en vue de ce dixième anniversaire ont commencé depuis longtemps, bien avant l’annonce de la fin de son contrat avec Balenciaga. Au programme : une campagne de marketing d’influence des plus intéressantes ! Et non, cette fois, les blogueurs de mode n’étaient pas les vedettes. Si vous pensez que seule une armée de fashionistas est capable de doper la notoriété d’une marque, vous êtes sur de vous tromper. Même s’il est vrai que les premières rangs des défilés ont changé et que les blogueurs de mode sont devenus les nouveaux VIP (Chiara Ferragni, par exemple, de « The Blonde Salad », est la blogueuse la plus influente au monde selon Forbes), l’influence peut adopter de multiples aspects. C’est pourquoi Augure a classé les influenceurs en trois catégories : les célébrités, les leaders d’opinion et les consommateurs actifs.

Pour reprendre notre pyramide des relations influenceurs afin de décoder la campagne des 10 ans d’Alexander Wang, nous pourrions dire que la marque a décidé d’exploiter l’influence des célébrités et des consom’acteurs. Voyons cela du point de vue du marketing d’influence…

Laissez vos clients vous inspirer et vous aider à bâtir l’image de votre marque

Tout a commencé au mois de juin, lors que le mystérieux hashtag #WANG10 a fait son apparition. Derrière le buzz, Alexander Wang était déjà en train de préparer l’anniversaire de sa marque. Rien de surprenant à ce qu’un designer américain cherche à être spectaculaire et hyperconnecté… Durant tout l’été, le hashtag a permis aux fans de se prononcer sur les médias sociaux pour choisir leurs modèles favoris créés pas Wang au cours des dix dernières années. Cette collection « capsule » est maintenant en vente sur le site Web et dans la boutique de Soho, à New York, depuis le 7 septembre.

FLB_10-years-collection-Wang-686x448

Il s’agit pour la marque de faire participer symboliquement les consommateurs au processus créatif. Alexander Wang dit souvent que les médias sociaux jouent un rôle important dans la façon dont se construit l’identité de la marque. Ses quelques deux millions de followers sur Instagram, Twitter et Facebook lui permettent d’avoir un contact direct avec les consommateurs, qui l’inspirent et l’aident à créer ses collections. Les consom’acteurs interagissent de manière continue et spontanée avec la marque, ce qui lui confère un caractère démocratique. Souvent, cette micro-influence s’avère bien plus puissante que le plus important blogueur de mode.

Prenez votre team d’amis célèbres et levez des fonds !

Pour compléter le programme des célébrations de cette décennie créative, Alexander Wang a décidé de soutenir encore une fois l’association Do Something, qui travaille depuis dix ans à promouvoir une conscience morale et politique chez les jeunes. Pour cela, le photographe Stephen Klein a réalisé une série de portraits des amis les plus connus du couturier (A$AP Rocky, Cara Delavingne, Kim Kardashian… sans oublier Kanye West) portant un t-shirt ou un sweatshirt à capuche sur lequel figurait le nom de l’association. La moitié du prix de vente sera reversé à DoSomething.org.

Kim-Kate-Cara-elles-Do-Something-pour-Alexander-Wang_exact780x585_l-686x515

Nous ignorons encore quelle répercussion aura cette campagne, mais nous nous attendons à ce qu’elle soit énorme. La sphère d’influence des célébrités va bien au-delà du monde de la mode pour assurer la visibilité et la légitimité de cette campagne caritative. En outre, Alexander Wang a pris soin de choisir certaines des personnalités les plus influentes sur les réseaux sociaux, afin d’atteindre un public le plus vaste possible. La marque ne s’est pas contentée de faire appel à des amis, mais a aussi su identifier les bons influenceurs, capables de transmettre le bon message à la bonne personne. Une façon intelligente pour la marque de garder les pieds sur terre tout en exploitant le potentiel des stars !

La campagne Wang10 ne s’en est bien sûr pas tenue là. L’élan participatif s’est aussi étendu aux fans de la marque, qui ont été invités à se joindre aux festivités. Ils peuvent ainsi télécharger des photos de leurs vêtements préférés et les étiqueter sur n’importe quelle plateforme grâce au hashtag #WANG10 pour pouvoir figurer sur le site Web et les comptes de réseaux sociaux de la marque.

Do-something-wang-686x489En somme, Alexander Wang a cartonné avec cette campagne et nous a montré que les blogueurs de mode ne sont pas forcément indispensables pour véhiculer un message. Au final, les principaux objectifs poursuivis par une campagne de marketing d’influence doivent être les suivants : gagner des adeptes grâce à un récit intéressant et tisser des liens avec eux grâce aux influenceurs.

C’est pour cette raison que la campagne Wang10 est tout un succès ! Wang a su s’attirer de nouveaux clients tout en faisant revivre l’histoire de la marque, montrant ainsi la constante évolution de son style au cours des dix dernières années.

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

Vous serez également intéressé par

 

Optimisez votre prochain lancement de produit Demander une démo gratuite
Demandez une démo