Suivez nous sur :

Blog
4 étapes pour créer un contenu de qualité que vous devriez mettre en place au plus vite

7 minutes de lecture

Iván Campos

Diffuser un communiqué de presse online a comme objectif principal d’amplifier l’audience potentielle.  La communication traditionnelle (envoi de documents PDF en pièce jointe aux journalistes) a évolué vers une communication online plus susceptible d’avoir un fort impact : n’importe quel journaliste, blogueur ou utilisateur des réseaux sociaux à la recherche d’informations ou intéressé par nos sujets, trouvera notre contenu et l’utilisera comme source. En outre, les communiqués de presse en ligne nous offrent la possibilité d’utiliser différents formats pour un contenu traditionnel, rendant ainsi notre contenu plus attrayant : liens de téléchargement de fichiers, références à des sources externes, utilisation des photos et des vidéos, interaction avec les lecteurs à travers des formulaires, etc.

Publier un contenu sur Internet ne signifie pas laisser de côté la qualité, au contraire, nous cherchons à l’améliorer, tout en suivant les règles de base de l’écriture sur Internet, généralement fixé par les principales sources de trafic : les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. Dans le cas des moteurs de recherche, notamment Google, leurs suggestions sont liées aux mises à jour ponctuelles de l’algorithme  dans le but d’améliorer la qualité des résultats pour les utilisateurs au dépit du trafic sur le site Web et des sanctions pour quelques-uns. Il est important de se rappeler que Google Panda n’est pas une nouvelle mise à jour : Google a publié la première version de cette mise à jour en 2011 pour pénaliser les sites qui avaient un contenu « en double », de peu de valeur pour l’utilisateur et les pages avec un grand nombre de liens externes (normalement associés à des vieilles pratiques SEO).

Plusieurs services de distribution de communiqués de presse ont été récemment affectés par la dernière mise à jour de l’algorithme de Google (Google Panda 4.0). Pour répondre aux pertes de trafic, ils se sont mobilisés pour revoir toutes leurs publications en ligne et les « adapter » au nouvel algorithme. Pour éviter que cela, nous vous suggérons ici quatre points à prendre en compte par les entreprises lors de la publication de contenu sur Internet, que ce soit un communiqué de presse en ligne, un article sur le blog d’entreprise ou une mise à jour d’une page du site web.
Ces mesures ne sont en aucun cas exhaustives mais elles peuvent être un bon point de départ pour toute équipe de communication :

Intégrez des contenus de qualité proposant des analyses poussées

L’objectif principal n’est pas de plaire aux moteurs de recherche ou aux réseaux sociaux, mais à votre public. Pour cela, un contenu de qualité et original devraient être la première chose à garder à l’esprit lors de la publication en ligne. Voici quelques conseils pour vous assurer que votre contenu sera de qualité :

  • Premièrement, évitez de faire un « copier et coller » d’un contenu qui existe déjà sur votre site ou sur un autre. Si le but est d’envoyer un communiqué de presse et de le publier en même temps sur le site Web, il est préférable de préparer deux versions : un document qui peut être utilisé par des journalistes ou blogueurs et un contenu pour le blog qui attirera l’attention non seulement des médias, mais aussi des internautes sur les réseaux sociaux.
  • Créez un calendrier éditorial. Cela vous permettra d’avoir plus de temps pour préparer votre contenu, de faire des recherches plus approfondies et d’éviter de réutiliser des vieux contenus.
  • Mettez en place une veille online sur votre mar/hé pour identifier les sujets qui intéressent votre secteur et votre public, analysez ce que la concurrence fait, les influenceurs qui parlent d’eux, afin de vous en inspirer et créer un contenu intéressant.
  • Collaborez avec des experts ou influenceurs de votre secteur afin de recueillir le point de vue de professionnels et augmenter la diffusion de vos contenus.
  • Travaillez sur des études de cas et des contenus que vous pouvez créer en vous basant sur l’expérience de votre entreprise ou celle de vos clients. Si vous n’avez pas des ressources suffisantes pour le faire, utilisez des études externes (toujours en mentionnant la source). Il existe aussi des moteurs de recherche spécialisés sur les études comme Zanran ou ThinkwithGoogle.

Utilisez plusieurs formats pour vos contenus

Le nombre d’influenceurs, entreprises, médias et utilisateurs de réseaux sociaux qui publient du contenu est énorme. Apprendre à se différencier est la clé pour attirer non seulement l’attention de l’internaute, mais aussi maintenir leur attention et faire en sorte qu’ils reviennent sur votre site ou votre blog.

  • Dans l’article que nous avons publié il y a quelques temps “ Ne vendez pas des communiqués de presse, racontez plutôt des histoires”  vous pouvez retrouver quelques exemples d’entreprises qui ont mis de côté les contenu traditionnels pour travailler sur de nouveaux formats : vidéos, études, infographies et bien d’autres.
  • Si vous ne disposez pas d’une équipe de créatifs pour vous aider dans l’élaboration du contenu, plusieurs outils gratuits existent et peuvent vous aider à créer différents formats de contenu : Canva. com o Piktochart sont des exemples.
  • Mais le principal outil, c’est la créativité ! Ikea nous donne un bon exemple avec le lancement du premier site web sur Instagram dans lequel la marque utilise de façon créative ce réseau social pour simuler un site Web. Retrouvez la vidéo ci-dessous :

Travaillez sur des contenus assez longs, en évitant les sujets trop vagues

Les articles longs, avec de nombreux détails et ressources pouvant servir de référence lors de la recherche d’informations sur un sujet précis, doivent faire partie de notre calendrier éditorial. Les articles courts et avec peu d’informations intéressantes procurent une mauvaise expérience pour l’utilisateur ; il n’obtient pas la réponse et ne cherche pas à en apprendre davantage sur la marque qui a créé le contenu. Il n’y a pas de règles fixes sur la taille minimale ou maximale pour le contenu : tout ce que nous avons à faire est d’analyser si notre publication répond à toutes les questions que le lecteur pourrait avoir et lui fournit toutes les ressources possibles.

  • Utilisez des sources internes… : articles, communiqués de presse, vidéos et d’autres contenus que vous avez publiés auparavant et qui peuvent intéresser le lecteur du contenu actuel.
  • … et externes : liens vers les articles d’autres auteurs qui pourront approfondir votre contenu
  • Collaborez avec des experts au sein de votre entreprise ou à l’extérieur, avec qui vous pouvez créer des contenus de qualité et qui pourront apporter une vraie valeur ajoutée à votre audience.
  • Utilisez des images et des infographies pour expliquer des processus complexes et rendre votre contenu facile à appréhender par tous les utilisateurs. En plus des outils décrits précédemment pour créer des images, vous en retrouvez d’autres dans cet article pour visualiser des données et processus.

Évitez d’utiliser trop de mots clés et liens dans votre message

Le Web est en constante évolution et il se professionnalise de plus en plus. Auparavant, l’utilisation d’un même mot-clé dans un contenu était « récompensée » par les moteurs de recherche ; les publications associées étaient mieux classées. Aujourd’hui, cette pratique est pénalisée et nous devons, si possible, éviter de surcharger nos contenus avec des mots-clés. Pour créer du contenu en intégrant les termes et mots-clés les plus recherchés, voici quelques étapes à suivre :

  1. Réalisez une recherche des termes que vos utilisateurs utilisent le plus. Vous pouvez utiliser l’outil de planification des mots clés Google Adwords ou demander à votre responsable SEO de vous aider à les identifier.
  2. Ne vous limitez pas à ces données, identifiez quels sont les termes les plus utilisés par les utilisateurs sur votre blog (quand ils laissent un commentaire ou font une recherche sur le blog), vos réseaux sociaux et autres contenus créés par des auteurs extérieurs.
  3. Après ce travail de recherche, réalisez une liste de tous les termes qui vous intéressent le plus, en combinant les termes les plus recherchés et les plus pertinents pour votre entreprise.
  4. A partir de cette liste, faites un brainstorming avec votre équipe (intégrez également les membres d’autres équipes comme les commerciaux ou le service client) pour trouver des idées d’articles et de formats.
  5. Pendant le processus de rédaction sur un sujet particulier, utilisez les synonymes et les variations de vos mots-clés (singulier / pluriel, masculin / féminin, les prépositions et adjectifs figurant parmi plusieurs mots) qui peuvent être utilisés naturellement dans l’article.
  6. Il est important de trouver votre mot clé tout au début de votre contenu, c’est-à-dire dans le titre et premier paragraphe.
  7. Et, surtout, pensez à la simplicité des mots clés qui sont recherchés par les utilisateurs. Ne vous compliquez pas la vie en cherchant des termes compliqués.

En conclusion

Le contenu que nous publions sur Internet, que ce soit un article ou un communiqué de presse, doit avoir un principe de base : la qualité. La qualité n’a pas comme objectif de plaire à des moteurs de recherche ou aux réseaux sociaux, mais au public que nous voulons atteindre. Si tel est le principe de base sur lequel nous basons notre stratégie de marketing de contenu, nous allons non seulement attirer de nouveaux utilisateurs, mais nous allons également fidéliser ceux qui consultent régulièrement nos articles et publications.

Iván CamposMarketing professional

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

Vous serez également intéressé par

 

Optimisez votre prochain lancement du produit Demander une démo gratuite
Demandez une démo