Suivez nous sur :

Blog
La technologie RFID : 5 manières dont les marques de prêt-à-porter l’utilisent

Rosanna Ryan

L’utilisation de la technologie RFID (Radio Frequency identification) dans l’industrie de la mode est de plus en plus répandue et s’avère être un moyen ingénieux de gagner du temps et de l’argent. 

L’industrie de la mode est connue pour sa lente adaptation  à tout ce qui est technologique, mais quand les leaders du secteur font finalement le saut dans l’inconnu, ils transforment leur entreprise de telle manière que cela les place à des années-lumière de leurs concurrents. Comme pour n’importe quel autre secteur, plus les opérations d’une entreprise de prêt-à-porter sont efficaces, plus elle fait des économies de temps et d’argent – c’est pourquoi la mise en œuvre de la technologie RFID est une totale évidence.

La RFID n’est pas exactement la dernière nouveauté en matière d’inventions technologiques, on dit qu’elle remonte à la Seconde Guerre mondiale, lorsqu’on l’utilisait pour prévenir les avions en approche de la présence d’ennemis. Elle est très efficace pour stocker des informations numériques ; l’information stockée est partagée entre objets via des champs électromagnétiques et des ondes radio. Mais attendez, qu’est-ce que cela a à voir avec la mode ?

Les entreprises de prêt-à-porter rationalisent leurs activités en tirant profit de la RFID pour…

  • Lutter contre les contrefaçons
  • Améliorer leur expérience shopping en boutique
  • Contrôler les inventaires et se réapprovisionner rapidement
  • Suivre les échantillons
  • Organiser des évènements

Lutter contre les contrefaçons

On sait depuis longtemps que l’industrie de la mode souffre de pertes massives de revenus à cause de la contrefaçon. Rien qu’en Europe, l’industrie perd approximativement 26,3 milliards d’euros et environ 363 000 emplois directs par an.

La mission de Salvatore Ferragamo consistant à traquer les contrefaçons a poussé la société à chercher des moyens de garantir l’authenticité de ses produits, et c’est à ce moment-là que la RFID rentre en jeu. Ils insèrent des micro-puces dans leurs produits depuis 2014, ce qui leur permet non seulement de les scanner pour les authentifier, mais également d’en faire le suivi. Moncler a commencé à utiliser cette technologie dans le même but, celui de fournir à leurs clients une application ou un service en ligne avec lesquels ils peuvent scanner leurs derniers achats.

Améliorer l’expérience shopping en magasin

Alors que les détaillants et les marques de prêt-à-porter continuent de batailler pour attirer les clients dans leurs boutiques physiques, ils sont confrontés au fait que de nos jours, soit on propose une expérience shopping digne de faire le buzz soit on échoue.

Des leaders de l’industrie tels que Burberry, Ralph Lauren et Rebecca Minkoff ont découvert des moyens innovants de changer leur expérience client en voyage vers le futur.

  • En rentrant dans le magasinChez Burberry les étiquettes RFID sont présentes dans les produits de leurs « 500 magasins répartis dans 50 pays et peuvent communiquer avec les mobiles des acheteurs, les informer quant aux méthodes de fabrication des articles et leur recommander des manièress de les porter ou de les utiliser » selon Forbes.
  • Dans la cabine d’essayageAvez-vous déjà essayé un vêtement dans un magasin en vous demandant s’il était disponible dans une autre taille ou une autre couleur ? Dans le flagship Ralph Lauren à Manhattan, vous avez juste à amener un article dans la cabine d’essayage et leur technologie RFID l’identifie entre vos mains. Il vous fournit alors la liste des couleurs et des tailles disponibles sur un écran, répondant à votre question avant même que vous ne l’ayez posée.
  • Paiement en libre-serviceL’utilisation de la RFID par Rebecca Minkoff vise à fournir aux clients une expérience shopping sans stress lors de laquelle passer par de longues files d’attente pour payer n’est plus nécessaire. Le magasin est équipé de tables RFID et d’iPads ; vous placez simplement l’article que vous souhaitez acheter sur la table, la technologie identifie l’article et vous le payez via l’iPad.

Contrôler les inventaires et réapprovisionner les magasins rapidement

Le géant mondial de la fast-fashion Inditex a prouvé à maintes reprises qu’il était un leader en terme d’efficacité et son utilisation de la RFID ne fait pas exception. Étiqueter ses vêtements avec la RFID permet au personnel de savoir exactement quelles pièces sont en stock et de décider de ce qu’il faut réapprovisionner et quand. Non seulement l’entrepôt est notifié des produits à réapprovisionner lorsqu’un achat est fait, mais les magasiniers peuvent également faire leur inventaire en moins d’un sixième du temps que cela prenait avant. Avoir ce degré de contrôle sur votre stock signifie que vous savez exactement ce qui doit être produit ou commandé pour vous réapprovisionner, sans dépassement ou dépenses excessives.

Les étiquettes RFID sont utilisées dans l’ensemble des magasins Zara d’Inditex et des projets de mise en œuvre de cette technologie dans les magasins d’autres marques sont engagés.

Suivre les échantillons

Alors qu’Inditex utilise la RFID pour suivre son stock, d’autres marques introduisent également ces étiquettes dans leurs échantillons pour mieux contrôler leurs précieux prototypes. Quand les entreprises de prêt-à-porter grandissent au point de commencer à prêter des échantillons dans le monde entier pour différents éditoriaux ou évènements, il y a un risque important de perdre ces articles. Par chance il existe des plateformes permettant de suivre les échantillons qui utilisent les étiquettes RFID pour contrôler exactement quels produits ont quitté le showroom, où ils se trouvent, s’ils ont été renvoyés au studio ou s’ils ont été égarés. Grâce à cette innovation, les entreprises de prêt-à-porter auraient constaté une baisse de 85% de perte d’échantillons.

Organiser des évènements

Les invitations papier de l’industrie de la mode n’appartiennent peut-être pas encore au passé, mais la manière dont elles sont utilisées est en train de changer. Si vous avez été au moindre défilé ces deux dernières années, vous avez peut-être déjà utilisé une invitation avec un code-barre, qui est scanné à l’entrée de l’évènement.

Cependant, les organisateurs d’évènements les plus avant-gardistes ont maintenant intégré la technologie RFID et le logiciel d’organisation d’évènements afin d’optimiser le processus d’enregistrement. Les étiquettes sont discrètement insérées dans les invitations, invisibles à l’œil nu, et des antennes sont utilisées à l’entrée afin de détecter quand une personne munie d’une invitation vient d’arriver. Un signal est envoyé sur le téléphone de l’organisateur de l’évènement et les infos concernant l’invité s’affichent sur l’écran indiquant où celui-ci sera assis et toute autre information utile. Pour les invités, c’est de loin la manière la plus agréable de se rendre à un évènement étant donné qu’ils n’ont même pas besoin de sortir leur invitation, du moment qu’elle se trouve dans leur sac ou dans leur poche, tout le reste est pris en charge par la RFID.

C’est seulement une question de temps avant qu’une nouvelle technologie innovante arrive et que des changements supplémentaires soient apportés à tous ces aspects du monde de la mode. Mais pour le moment, nous sommes vraiment ravis de la manière dont la RFID est en train de transformer et de rationaliser les processus. Quelles autres manières d’utiliser la RFID avez-vous remarquées dans l’industrie ? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous !

events

Rosanna RyanContent & Social Media Specialist

Rosanna est l'auteur de The Fashion English Bible, un guide du vocabulaire anglais de la mode à destination des professionnels parlant espagnol. Elle a étudié la mode à SCAD et a travaillé dans cette industrie à New York, Londres et aujourd'hui Madrid. Elle enseigne également l’anglais aux étudiants du Centre de Design de Mode (Université Polytechnique de Madrid).

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

 

Optimisez votre prochain lancement de produit Demander une démo gratuite
Demandez une démo