Suivez nous sur :

Blog
Confessions d’un journaliste : vous croyez vraiment que je lis vos communiqués de presse ?

5 minutes de lecture

Roxanne Varza Varza

Cet article est le premier d’une nouvelle série d’articles que je vais rédiger à propos de mon expérience en tant que journaliste/blogueuse. J’ai écrit et continue de collaborer avec de nombreux magazines (TechCrunch, Business Insider, the Telegraph, the Kernel, Betakit et autres) et couvre principalement le sujet des startups technologiques. Cela dit, les conseils suivants sont applicables à toutes les industries vu que le journalisme a évolué avec le développement des nouvelles plateformes sociales.

Aujourd’hui je vous parlerai du bien-aimé communiqué de presse ! J’ai délibérément choisi un titre un peu provocateur, mais que les départements de communications et les RP ne s’affolent pas, je LIS vos communiqués de presse. Enfin… si ils sont bien faits.

Qu’est ce qui fait un bon communiqué de presse ?

Tous les RP ou experts en communication sont très familiers avec le communiqué de presse, à savoir et selon la définition de Wikipedia, une déclaration écrite officielle envoyée aux médias pour une annonce ou pour partager certaines informations. La plupart du temps, les entreprises envoient des communiqués de presse pour « officialiser » des nouvelles : le lancement d’un nouveau produit, un nouveau financement, une acquisition etc.

Les communiqués de presse varient énormément selon les industries. Dans le secteur des technologies, les communiqués de presse font 1 à 2 pages maximum, le ton est assez neutre et il y a plus de texte que d’images. Mais si vous jetez un coup oeil aux communiqués de presse d’industries plus « visuelles » comme la mode ou les cosmétiques, vous verrez que le ton est souvent est bien différent, qu’il y a beaucoup de couleurs, de photos et très peu de texte. Voici en exemple un communiqué de presse de la marque Soap and Glory qui attire vraiment l’oeil :

soap__and__glory_fall_relase-_i_foam-686x925

Si pour comparer vous voulez l’exemple d’un communiqué de presse beaucoup plus sobre, regardez le kit de presse d’Ebay. Honnêtement, il n’y a pas un style meilleur qu’un autre, ils sont en fait adaptés à leurs publics.
De bons communiqués de presse ont bien sur un titre accrocheur (je n’insisterais jamais assez sur l’importance du titre vu que je reçois chaque jour des centaines d’emails qui se ressemblent tous) et contiennent des informations pertinentes selon les sujets traités. Certains journalistes publient le contenu des communiqués de presse plus ou moins tel qu’ils le reçoivent. Cependant, beaucoup de journalistes souhaitent (espérons-le) aller plus loin. En fait, ils veulent publier quelque chose d’unique, qui diffère de ce que vous proposez dans votre communication standard. Assurez-vous donc de garder quelques informations intéressantes pour les journalistes avec lesquels vous voulez vraiment développer de bonnes relations. Racontez une histoire !

Des nouvelles sources d’information…

Les équipes de communication et de RP traditionnelles restent peut-être accrochées à leur précieux communiqué de presse, mais les journalistes, eux, cherchent de plus en plus à trouver des informations par d’autres moyens, et il y a de nombreuses plateformes sociales absolument géniales dont ils se servent dans cette optique là, comme Pinterest, Quora, Instagram. Mais bien sur, la liste est beaucoup plus longue et inclut la plupart du temps Facebook, Twitter, YouTube, Foursquare et les autres. Ces différentes plateformes sont à présent considérées comme des sources d’information fiables, et les mises à jour des statuts Facebook, les Tweets, les Q&A de Quora et les checkins sur Foursquare peuvent tous être cités dans un article.

Voici par exemple un article dans People Magazine sur l’actrice Melissa Joan Hart. Vous remarquerez que la citation de l’article pointe directement vers son compte Twitter…

people-686x625

Les journalistes adorent ces nouvelles sources car les faits sont facilement et rapidement vérifiables et ils peuvent directement utiliser les citations. Les équipes de communications et RP devraient réfléchir à la manière d’utiliser ces différentes plateformes lorsqu’elles communiquent auprès des journalistes et ajouter à leurs communiqués de presse des Tweets, Q&A Quora, checkins sur Foursquare etc. Ou encore mieux, dans certaines occasions, un très bon Tweet peut être suffisant pour écrire un article, sans forcement écrire un le communiqué de presse.

…que tout le monde peut voir !

Ceci étant, n’oubliez pas que les plateformes sociales sont publiques et que tout le monde peut y accéder. Les informations publiées sur ces plateformes perdent donc leur exclusivité si le journaliste ne les publie pas rapidement et que de nombreuses sources reprennent l’information. Vérifiez que vous contrôlez ce que vous publiez et ce que vous dites aux journalistes, et ajoutez toujours une exclusivité si vous le pouvez.

Et alors, les communiqués de presse sont-ils morts ?

Il est naturel de vouloir tirer la conclusion que les communiqués de presse sont sur le déclin, mais ils ne sont clairement PAS mort. Ils font juste face à une petite métamorphose avec l’évolution du web social. Mais il est important de reconnaître que les habitudes de communication sont en train de changer tout comme lamanière dont les journalistes et blogueurs reçoivent et relaient l’information.

Deux petites choses à éviter :

  1. Dans le passé, j’ai vu de nombreuses entreprises faire tout type de choses non appropriées avec leurs communiqués de presse. Par exemple, une entreprise avait l’habitude d’envoyer un communiqué de presse tous les mois pour annoncer une « nouvelle » fonctionnalité de leur produit. Il est rapidement devenu une évidence que ces fonctionnalités étaient plutôt basiques et qu’il s’agissait d’une stratégie de communication plutôt pauvre. Avec le temps, j’ai cessé de lire leurs communiqués.
  2. Une autre chose qu’il est nécessaire de vérifier c’est que vous envoyez le communiqué de presse au bon format et dans la bonne langue (la langue dans laquelle le journaliste va publier l’information). Si il y a des éléments (photos, vidéos, liens) que le journaliste souhaite intégrer dans son article, assurez-vous de les lui envoyer en même temps que l’email original (il y a maintenant différentes solutions qui vous permettent de construire des kits de presse dynamiques et interactifs, dont les solutions Launchmetrics). N’envoyez pas de pièces jointes trop lourdes car elles peuvent rester bloquées ou énerver les journalistes. Ils vous contacteront surement pour avoir les éléments qui les intéressent et dont ils ont besoin.

Maintenant, si il y a des journalistes, RP ou experts de la communication qui souhaitent partager d’autres informations, conseils, qu’ils n’hésitent pas.

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

Vous serez également intéressé par

 

Optimisez votre prochain lancement du produit Demander une démo gratuite
Demandez une démo