Suivez nous sur :

Blog
3 raisons pour lesquelles la chaîne logistique de l’industrie de la mode change

Gina Gulberti

Dans l’industrie de la mode, la chaîne logistique est aujourd’hui plus que jamais au cœur de nombreux débats, surtout si l’on considère l’accélération des processus que les entreprises traversent. Aujourd’hui, les entreprises de l’industrie de la mode sont confrontées à des défis sans précédent causés par l’internationalisation, l’accélération du cycle de la tendance, la demande de qualité et de transparence, ainsi que la nécessité de réduire les pertes et d’augmenter les profits établis par un marché de plus en plus concurrentiel.

Selon le rapport State of Fashion 2018 publié par McKinsey et The Business of Fashion, le troisième plus grand défi auquel les entreprises de l’industrie de la mode seront confrontées cette année est l’amélioration et la numérisation de la chaîne logistique. En effet, 75% des cadres interrogés ont confirmé que l’intelligence artificielle sera mise en œuvre, d’une manière ou d’une autre, dans certaines parties de la chaîne logistique de leurs entreprises afin d’obtenir une plus grande flexibilité dans cette nouvelle ère rapide et éphémère.

La mise en œuvre de la technologie est la clé, non seulement en ce qui concerne la chaîne logistique et le consommateur, mais aussi dans tous les autres processus internes. Quels sont les changements qui affectent l’industrie et obligent les entreprises à repenser et à redéfinir leurs processus au sein de la chaîne logistique ?

Que font les entreprises pour l’améliorer ? Dans ce post, je vous donne une répartition des 3 éléments clés qui poussent les entreprises de l’industrie de la mode à mettre en œuvre des changements dans leurs chaînes logistiques.

De la Flexibilité tout au long de la Chaîne Logistique

Les systèmes de paiement mobiles, les cabines d’essayage intelligentes et les écrans interactifs à la recherche de vêtements : ce ne sont là que quelques innovations que les marques de l’industrie de la mode imaginent et mettent en œuvre dans leur brique-et-mortier afin d’accélérer et de faciliter l’achat. Cependant, beaucoup de choses se passent en coulisses pour réaliser ces changements dans le cycle de vie conception-production-distribution, invisible pour le consommateur final. Il y a deux principaux éléments qui changent les principaux processus dans l’industrie :

Une chaîne logistique automatisée

La flexibilité dans le temps de réaction n’est possible que lorsqu’une entreprise est capable de gérer des données et d’obtenir rapidement des informations. Les scénarios possibles qui nécessitent un temps de réaction rapide incluent la nécessité d’augmenter la production d’un certain produit qui a réussi pendant la nuit grâce à la campagne de lancement du produit, ou quand le problème du dimensionnement d’une chaussure doit être renvoyé immédiatement à la production pour ne plus subir de pertes. Ces situations sont communes à toute entreprise du secteur de la vente au détail, mais elles ne peuvent être traitées, en temps opportun et avec un impact minime, que lorsque les processus sont entièrement automatisés. L’acquisition et le suivi des données à chaque étape de la chaîne logistique permettent aux entreprises de l’industrie de la mode de prendre des décisions plus précises et d’accroître l’efficacité à tous les niveaux.

Les systèmes ERP (Enterprise Resource Planning) ont été utilisés pour la première fois dans l’industrie de la mode dans les années 90 afin de contrôler les stocks. Au cours des deux dernières décennies, les solutions logicielles ont évolué pour répondre aux besoins de chaque département au sein des entreprises et peuvent désormais combiner différentes données à utiliser à tous les niveaux chez un détaillant. En effet, selon Gartner Consulting, les entreprises qui migrent leurs systèmes vers ERP d’ici 2020 auront amélioré leur taux de réponse de 75%.

Le travail d’équipe : Sur le Cloud

Les entreprises sont de plus en plus décentralisées et internationalisées. De plus, la seule façon de sauvegarder toutes les informations que ces équipes gèrent, tout en optimisant le flux de travail entre les équipes, passe par un système cloud.

L’utilisation d’un système de gestion numérique des actifs sur un cloud pour stocker des images de collections et de salons permet aux équipes de synchroniser les informations entre les services de conception, de production, de merchandising et de relations publiques afin de conserver toutes les informations utiles.cadena-de-valor-empresa-moda

S’adapter au nouveau cycle d’achat des consommateurs

Les réseaux sociaux ont apporté de nombreux changements dans le comportement des consommateurs, parmi lesquels le besoin d’immédiateté. Afin de s’adapter à un consommateur de plus en plus exigeant, de plus en plus de marques adoptent la stratégie  « voire maintenant, achetez maintenant», car les acheteurs sont habitués à adopter de nouvelles tendances dès leur sortie.

Les entreprises de l’industrie de la mode à croissance rapide ont également contribué à ce changement dans le cycle d’achat des consommateurs et même les maisons de luxe, telles que Burberry, ajustent maintenant leurs stratégies pour faire face à la concurrence et augmenter les profits.

Être capable d’identifier les besoins des consommateurs à l’avance est essentiel, et de nombreuses entreprises le font en mesurant et en surveillant leurs campagnes de lancement de produits ou leurs présentations de collections. Certaines entreprises comme Kate Spade et Fenwick vont plus loin et utilisent un système ERP qui leur permet de contrôler leurs stocks et leurs collections d’échantillons.

En utilisant des outils de suivi d’échantillons ou d’autres outils liés à la mesure des campagnes de lancement de produits, les marques peuvent évaluer la popularité d’un article en observant les looks les plus demandés par la presse, les influenceurs ou les stylistes, et prédire la demande pour chaque produit avant que les collections arrivent sur le marché. Cela permet de prévoir plus précisément les besoins de production, de réduire les pertes potentielles et d’optimiser les ressources.

gestion-muestras-cadena-de-valor

Qualité et transparence dans la chaîne logistique

Un autre facteur qui force le changement au sein de la chaîne logistique est la demande de qualité et de transparence, grâce à un consommateur de plus en plus consciencieux et socialement responsable.

En 2013, la terrible nouvelle de la catastrophe du Rana Plaza au Bangladesh a laissé le monde entier sous le choc alors que le nombre de morts s’élevait à plus de 1 000 travailleurs. L’effondrement de l’usine de vêtements, qui était responsable de la production de collections pour de nombreux grands acteurs de l’industrie de la mode, a servi rappel à l’ordre pour l’industrie. De nombreux consommateurs, entreprises et institutions ont fait entendre leurs voix et protesté contre un système qui exploitait les pays en développement depuis de nombreuses années pour satisfaire les besoins des consommateurs des pays développés. Ce fut un moment clé dans l’histoire de l’industrie durant lequel les entreprises ont commencé à travailler sur des stratégies de RSE et d’optimisation des chaînes logistiques, dans le but de travailler vers une économie circulaire.

Selon McKinsey, en 2018, les marques de l’industrie de la mode travailleront sur les moyens de tirer le meilleur parti des matériaux pendant la phase logistique initiale à la création du produit final, et beaucoup d’autres travailleront également à atteindre la durabilité grâce aux technologies. 42% des entreprises de l’industrie offriront ouvertement à leurs consommateurs des informations sur leurs fournisseurs et leurs processus de production en 2018.

Stella McCartney est un excellent exemple sur la façon dont une marque de luxe peut être éthiquement et socialement responsable. Le designer britannique a exprimé son opinion sur le fait que le style ne peut jamais être au détriment de la durabilité, de ce fait, McCartney a co-présenté avec Ellen McArther le lancement de leur rapport A New Textiles Economy: Redesigning Fashion’s Future en même temps que le lancement de sa campagne d’hiver 2017.

 

Dans les prochaines années, il sera intéressant de voir et d’analyser comment les entreprises de l’industrie vont relever ces défis et adapter leurs chaînes logistiques et leurs cycles de vie. Comment pensez-vous que les marques de l’industrie de la mode s’adapteront à ces changements? Partagez votre opinion dans les commentaires ci-dessous. 😉

kate spade

Gina GulbertiVICE PRESIDENT OF DIGITAL MARKETING

Gina est passionnée par le storytelling. Elle dirige le département digital chez Launchmetrics en tant que Vice President Digital Marketing. Si elle n'est pas occupée à chercher de nouvelles idées, elle voyage, écrit son blog ou fait du yoga!

Parlons à ce sujet Partagez avec nous votre expérience

Vous serez également intéressé par

Optimisez votre prochain lancement du produit Demander une démo gratuite
Demandez une démo